Catégorie : Histoire et préhistoire

Vous voulez des nouvelles de l’homme de Néandertal ?

L’auteur, directeur du département d’évolution humaine à l’institut d’anthropologie Max Planck, est spécialiste de l’évolution humaine.

Il nous fait part des dernières découvertes et des nouvelles techniques d’étude qui nous donnent une vision complètement différente de celle du passé sur l’homme de Néandertal, cet homme préhistorique quasiment exclusivement européen qui a côtoyé Homo Sapiens et qui disparut il y a très peu de temps à l’échelle historique. Il n’était pas aussi rustre que son physique le laissait supposer, son niveau de développement social n’avait pas grand chose à envier à Homo Sapiens. Et puis il n’a pas totalement disparu puisque l’on retrouve une partie de ses gènes dans les gènes européens.

  • : Jean-Jacques Hublin
  • : Quand d'autres hommes peuplaient la terre

Pour les passionnés d’histoire des civilisations

L’auteur nous décrit le monde méditerranéen à l’âge de bronze récent.

Il nous explique que toutes les grandes civilisations de l’époque : les égyptiens, les assyriens, les cananéens, les mycéniens, les minoens, les hittites, les kassites, les hyksos, les mitanniens, pour ne citer qu’eux, commerçaient ensemble, avaient des relations internationales, utilisaient une langue diplomatique commune. On a de nombreuses preuves d’échanges commerciaux et diplomatiques, On a même des preuves d’échanges de technologies et d’artisanat  et sans doute même d’artisans à cette période.

Toutes ces grandes civilisations sont disparues quasiment simultanément en à peine quelques décennies au 12ème siècle avant notre ère pour laisser place à des cités-états repliées sur elles-mêmes. Il a fallu attendre plusieurs siècles notamment avec l’apparition des phéniciens et des grecs pour retrouver un niveau de développement comparable.

L’auteur ne s’aventure pas trop sur le terrain glissant des raisons de ce ou plutôt ces déclins simultanés tant les chercheurs ne sont pas d’accord entre eux. Les anthropologues ont encore de beaux jours devant eux.

S’il n’apporte pas vraiment d’éléments nouveaux, ce livre fait la synthèse de nos connaissances sur les civilisations du bronze ancien. Il a le mérite d’être facile à lire. A conseiller à tous les passionnés de cette période de l’histoire ancienne.

sont disparues quasi simultanément en à peine quelques décennies pour laisser place à des cités-états repliées sur elles-mêmes.

  • : Eric H. Cline
  • : 1177 avant J.-C. Le jour où la civilisation s'est effondrée

Vous voulez tout savoir ou presque sur l’histoire des religions ?

Frédéric Lenoir nous livre ici une synthèse bien intéressante, sans parti pris ni jugement sur l’histoire des religions. Le livre se décompose en deux parties :
1 – Aux origines religieuses de l’humanité
2 – Les grandes voies du salut

Dans la première partie, il nous retrace l’évolution du sentiment religieux des premières tombes, il y a environ 100 000 ans, à la période axiale de l’humanité. En effet, apparaissent quasi simultanément, à peu près partout dans le monde, entre le 7ème et le 5ème siècle avant notre ère les fondements de toutes les grandes religions : Zoroastre en Perse, les Upanishad, le brahmanisme, Bouddha, le jaïnisme en Inde, Confucius et Lao Tseu en Chine, les prophètes chez les Hébreux, Thalès, Socrate, Pythagore, Héraclite en Grèce. L’auteur nous livre une explication plausible de ce fait qui n’est sans doute pas dû au hasard.
Dans la seconde, il aborde l’histoire des grandes religions et croyances modernes, les sagesses chinoises et grecques, l’Hindouisme, le Boudisme, le Zoroastrisme, le Judaisme, le Christianisme, l’Islam, et l’animisme toujours présent.
J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre fort instructif, bien écrit, agréable à lire malgré le sérieux du sujet.

Le récit des principaux mythes grecs

Jean-Pierre Vernant nous raconte dans ce livre les principaux mythes grecs des origines dans un style plaisant et facile à lire.
Il nous explique aussi dans son avant-propos comment les mythes se sont probablement formés jusqu’à l’apparition de l’écriture et son usage qui les a plus ou moins figés.
Il propose d’ailleurs un parallèle intéressant avec les travaux de Claude Levi-Strauss qui lui a étudié les mythes et croyances des populations primitives de son époque ne connaissant pas l’écriture.

Polémique sur le chamanisme dans les grottes préhistoriques

L’édition que j’ai lue est celle de La maison des roches. Le texte est suivi de : « Après Les Chamanes, Polémique et réponses ».

Ce livre avance la thèse de pratiques chamaniques dans les grottes préhistoriques européennes.
Je dois dire que cette thèse me parait assez convaincante malgré la polémique qu’elle a soulevé.

Anthologie du chamanisme

Cette anthologie rassemblée par Jeremy Narby et Francis Huxley est la plus fournie que je connaisse.
Certains récits sont étonnants, le plus souvent passionnants.
Il est surprenant de voir au travers des lieux et du temps certaines constantes des pratiques chamaniques.
Le jeûne fait partie de toutes les initiations chamaniques.
Les soins font tous l’objet de rituels, et les résultats sont souvent au rendez-vous.
Un livre passionnant à lire pour tous ceux qui s’intéressent à ces pratiques.